Avoir de la bouteille

Avoir de la bouteille

La petite histoire de la bouteille de vin

Quand est-ce que la bouteille de vin a été inventée ? Pourquoi les culs de bouteilles sont-ils creux ? Pourquoi un bouchon en liège ?

La bouteille de vin est devenue un objet trivial, pourtant ça n’a pas toujours été le cas. De sa forme en passant par sa couleur, rien n’a été laissé au hasard.

Un peu d'histoire...

Dans l’Antiquité, le vin était conservé dans des amphores. Les bouteilles en verre existaient certes déjà mais contenaient en général des parfums et des onguents, car difficiles à produire en grande quantité.

Ce sont les Anglais qui ont conçu la bouteille en verre teinté pour le vin, en 1632. S'ils ne faisaient pas de vin, ils en achetaient et le faisaient voyager !

Le roi Louis XV autorisera le transport du vin en bouteilles en France, d'abord le champagne (1728), puis le bourgogne (1750).

C’est à cette époque qu’on remarque que la bouteille est le meilleur moyen de conserver et faire vieillir un vin. A Bordeaux, l'usage de la bouteille se répand lui-même. Plus facile à transporter, plus légère, plus jolie et mieux adapter à la conservation, elle a tous les atouts.

Coté formes

La bouteilles bordelaise apparaît vers 1723, sa forme n'a presque pas changé depuis. C'est la forme la plus utilisé dans le monde, particulièrement pour les vins puissants et les cuvées haut de gamme. Il existe également différents types de bouteille : la bouteille bourguignonne au col fin, la bouteille d’alsace en forme de flûte, la bouteille rhodanienne ou encore la bouteille provençale. Les formes sont diverses, mais la contenance est universelle, à l’exception de la bouteille “clavelin” exclusivement réservée au vin jaune du Jura.

Certains vignerons, comme le domaine Chibaou, jouent la carte de la désorientation en mettant par exemple intelligemment des vins bordelais dans des bouteilles bourguignonnes.

Finalement, il est tout de même bon de noter qu’il ne faut pas se contenter de choisir son vin selon la forme de sa bouteille, l’habit ne faisant pas le moine, le plus important reste le contenu. Le contenant, lui, demeure souvent attaché à de vieilles traditions qui nous permettent surtout de reconnaître l’origine a priori du vin, ce qui n’a, bien entendu, rien à voir avec sa qualité.

Pourquoi les culs de bouteilles sont-ils creux ?

Les souffleurs de verre ne savaient pas faire de fond de bouteille plat et pour pouvoir stabiliser les bouteilles,
ils faisaient des fonds creux, autrement appelés des “piqûres”.

Le bouchon en liège


Le bouchon de liège était déjà utilisé dans l’Antiquité pour fermer hermétiquement les amphores. Ce sont les Anglais qui redécouvrent ses vertus dans la première moitié du XVIIe siècle, d’abord pour conserver des potions médicamenteuses, puis des alcools.

En France, c’est au XVIIème siècle qu’il fait son grand retour. Mythe ou histoire, un certain moine Dom Pierre Pérignon décida d’utiliser un bouchon de liège pour fermer les bouteilles de vin de Champagne. Le bouchon en liège étant à la fois étanche au liquide et perméable à l’air, il permet d’oxygéner le vin et d’en conserver les arômes.

Ressuscitée aux Etats-Unis, la piquette en pleine reconquête

"La piquette" est un terme qui désigne de nos jours un mauvais vin. Pourtant, la piquette est en fait un vin peu alcoolisé, dont le procédé de fabrication est particulier. Il est élaboré en faisant passer de l'eau sur le marc de raisin avant son pressurage.  Le résultat c'est une boisson peu alcoolisée (environ 6% d'alcool contre 12 pour le vin), légère et rafraîchissante. Un nectar écologique et qui passe tout seul !Seul bémol, elle ne se conserve pas très longtemps.  

Il faudra attendre les années 2000 pour que la hype redonne ses lettres de noblesse à la piquette. Il faut dire que cette boisson n'est pas très connue en France. Pourtant elle cartonne aux Etats-Unis ! Et ce n'est pas une blague, ni une lubie de quelques hipsters planqués à Brooklyn. "L'eau de fête" comme la surnomme certains est en effet vu comme une production responsable (on réutilise des raisins), faiblement alcoolisée et surtout bien moins chère que le vrai vin.

BOX Plaisir (72 euros)

- Les Combes Cachées "Les Hauts de Siran" (Carignan, Cinsault, Grenache, Syrah)
- Alice (1820) Artisans Partisans Terroir (Syrah, Carignan, Grenache)
- Haut Marin Triton (Merlot & Cabernet Sauvignon)
- Origine du Château Terre Forte (Carignan, Grenache, Syrah)
- Cosmos du Château la Tomaze (vin nature : 100% chenin blanc)
- Le blanc de Chibaou (100% sauvignon)

BOX Copains (64 euros)

- Nat chénas du domaine des Gandelins (100% Gamay)
- Domaine Le Renard Rouge (Merlot, Syrah, Grenache)
- Le P'tit Ramatuelle rosé (Merlot, Carignan)
- Mas Bécha classique Côtes du Roussillon (Syrah, Grenache, Mourvèdre)
- Domaine Gayda (100% Viognier)
- Domaine Haut Marin "Fossiles" (Colombard, Sauvignon & Gros Manseg)

Pour vous faire plaisir ou pour offrir, les BOX et vins proposés sont disponibles jusqu'à la fin du mois.
Rendez-vous sur notre site internet pour en profiter !

L'équipe du Bon Coin

NOUVEAU :
Rejoignez nous aussi sur notre page Facebook pour suivre les actualités du site !
Nous comptons aussi sur vous pour nous faire connaitre au plus grand nombre ♥

Retrouvez-nous également sur instagram

Produit ajouté avec succès dans votre liste de choix